vendredi 17 juin 2011

L'EVANGILE

Dieu nous a voulu
Le mot évangile veut dire bonne nouvelle et cette bonne nouvelle est adressée à tout homme et toute femme. L’être humain a été crée par un être suprême qu’on appelle Dieu. Dieu est le créateur de tout ce qui existe. Toute vie vient de lui et ça lui a plu de créer l’homme à son image. Dieu a crée l’homme parce qu’il l’aime et il a un projet pour l’homme. Le projet de Dieu pour l’homme ce que l’homme vive éternellement dans la joie en sa présence. Dieu est amour, il nous a donné la vie alors que nous n’existions pas. Lui, il existe pour toujours, il est éternel. Mais si il nous n’avait pas crée, nous n’existerions pas. Lui, il est la vie et il sait que la vie est quelque chose de bon, alors il nous a donné la grâce d’avoir la vie. En ceci, on voit comment Dieu nous aime. On sait alors qu’il a voulu chacun de nous qui existons sur cette terre. Parce Dieu n’aurait jamais crée ce qu’il n’aimait pas. Un caillou serait plus chanceux que nous si Dieu ne nous avait pas crée. Peut-être plusieurs personnes auraient dû exister mais n’ont pas existé. Nous existons parce que Dieu nous a voulu. Longtemps avant notre naissance, Dieu nous avait prédestiné. Dieu nous avait aimé et au temps approprie, il nous a mis au monde par notre conception, notre naissance et notre vie. N’est-il pas beau de savoir que nous avons du prix dans le regard de Dieu ? Il nous connaissait bien longtemps avant notre conception comme est rapporté par le prophète Jérémie qu’avant qu’il nous façonne, il nous connaissait déjà, avant que nous soyons nés, il nous avait déjà consacré à lui (Jérémie 1 :5).

Le but de notre vie humaine est d’accéder à la vie divine
Dieu nous a crée pas seulement pour cette vie humaine sur la terre. Il nous a crée pour une vie divine. Il a un projet pour nous, ce projet c’est d’avoir la vie de Dieu, d’être vêtu de la gloire de Dieu . N’est-il pas merveilleux. Dieu veut nous glorifier et veut que nous vivions pleinement de sa vie pour l’éternité. Pour accéder à la vie divine, il faut au préalable être voulu par Dieu, c’est-à-dire être né sur la terre, avoir une nature humaine, que nous tous présents avons. C’est pourquoi ceux qui n’existent pas n’aurons pas la vie de Dieu parce qu’il n’ont pas été crée. Nous comprenons alors que ce n’est pas par chance que nous sommes là et que ce n’est pas pour ce monde-ci que nous sommes là mais pour une vie bien plus grande que ce que nous connaissons aujourd’hui. Le but de notre vie humaine est d’accéder à la vie divine de Dieu.
Dieu veut qu’après notre vie sur la terre, nous passions à la vie éternelle avec lui pour toujours. C’était son projet lorsqu’il avait crée Adam et Eve. Il voulait qu’ils soient heureux sur la terre et qu’après leur vie humaine, ils passent à la vie supérieure, la vie divine. Tout son projet était bon et plein d’amour. Comment ! L’homme ne méritait pas la vie mais il a plu à Dieu de lui donner la vie et il a fait à ce qui n’existait pas d’exister . Il nous a fait à son image et à sa ressemblance. Quel honneur ! Et ce n’est pas tout, il a voulu que cet être qui n’existait pas ait, pas seulement la vie humaine, mais aussi la vie de Dieu ; que l’homme accède à la vie par excellence, la vie que Dieu à. Pas que l’homme soit Dieu mais que l’homme ait la vie de Dieu. C’est extraordinaire. Il est écrit dans le livre de la Genèse que Dieu met l’arbre de la vie dans le Jardin . C’est parce qu’il avait ce projet que l’homme vive pour toujours comme lui, Dieu.

Le péché nous prive de la vie divine
Mais alors vous connaissez l’histoire, Adam et Eve se sont laissés tromper par le serpent. Ils ont mangé le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal que Dieu les avait interdit. Dieu, étant un Dieu d’amour, est aussi un Dieu de justice. Parce qu’il est Dieu, il exige que ses commandements soient respectés. Il est grand, il est plein d’intégrité et de fidélité. Il ne traite pas avec des personnes qui ne le craignent pas et qui se moquent de lui. Il avait été très firme avec Adam et Eve. Il les a tout donné mais les a seulement interdit une chose. C’est ce qu’ils n’ont pas respecté. En désobéissant au commandement de Dieu, Dieu les a alors punis et les a chassée du jardin d’Eden. C’est à cause de cet acte de désobéissance que le péché, la souffrance et la mort sont entrés dans la vie de l’homme. L’homme a perdu ses privilèges et n’avait pas les moyens de se racheter auprès de Dieu. Depuis cet instant, les hommes ont été esclaves du péché . Beaucoup d’entre eux étaient fiers de faire le mal ; dans leur ignorance, ils étaient dupent à croire que le mal était bon. Mais le mal est une punition. Lorsqu’on fait le mal, on se punit soi-même parce que le salaire du péché est la mort (Romains 6 :23). On se trompe en croyant que c’est aux autres qu’on fait du mal. Ceux à qui on a fait du mal vont souffrir pour un moment alors nous, nous aurons notre récompense le jour du jugement.
Depuis Adam et Eve, tous les hommes ont été victimes du péché, de la souffrance et de la mort. Certains d’entre eux ont fait des efforts pour suivre Dieu en gardant ses commandements, mais leur justice, le bien qu’ils faisaient, n’arrivaient pas à leur sauver. Ils n’arrivaient pas à faire assez de bien pour sauver leurs vies. Leur péché dépassait toujours leurs bonnes actions. Chaque fois qu’ils pensaient du mal de leurs frères où de leurs sœurs, qu’ils avaient des pensées impures, qu’ils ne faisaient pas le bien qu’ils pouvaient faire, ils avaient péché. En plus de cela, la punition qui était tombée sur Adam et Eve était une malédiction parce qu’il se transmettait à tous les hommes. Et l’homme était condamné, il était tout le temps entrain de ruminer des pensées mauvaises. Il était condamné, ne savant pas quoi faire pour se sauver, car ses bonnes actions n’étaient pas assez bonnes pour le sauver. Il était alors privé de la gloire de Dieu, de la vie éternelle à cause de son péché .
Mais l’amour que Dieu avait pour l’homme n’a jamais cessé malgré le péché de l’homme. Il pouvait détruire l’homme et il aurait raison car l’homme l’avait désobéi. Dieu n’aimait pas le péché mais l’homme était continuellement dans le pêché. Il aurait dû éliminer l’homme au temps de Noé où il envoya un déluge sur la terre pour détruire toute être vivant (Genèse chapitres 6, 7, 8, 9). Mais en détruisant le monde par les eaux, il a sauvé Noé pour qu’à travers lui, la vie puisse continuer sur terre. L’homme était le chef-d’œuvre de Dieu et il avait un amour immense pour lui. Il avait la possibilité d’exterminer la race humaine mais il ne l’a pas fait parce qu’il avait une idée géniale, très merveilleuse mais aussi très radicale pour sauver l’homme. Rien ne l’était impossible et en sauvant le fils d’Abraham que lui-même avait demandé en sacrifice (Genèse 22), il annonçait déjà le plan qu’il avait mis en place pour nous sauver.

La rédemption de l’homme
Dieu a tant aimé le monde qu’il lui a envoyé son Fils afin que tout homme qui croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle (Jean 3 :16). Dieu avait employé déjà les grands moyens pour créer l’homme car il l’a fait en son image. Le voila qui se dévoile encore en envoyant son Fils pour nous sauver. Comment peut-on expliquer cela ? C’est Dieu lui-même qui prend l’initiative de créer et de sauver l’homme. C’est tout simplement, l’amour. Dieu aime l’homme, c’est pourquoi il l’a crée. Dieu aime l’homme toujours même dans son péché, c’est pourquoi il a envoyé son Fils, Jésus Christ pour nous sauver. Voici la bonne nouvelle que nous sommes venus annoncer, l’amour fou de Dieu pour chacun d’entre nous qui entendons ce message aujourd’hui.
Nombreux d’entre nous connaissent le nom de Jésus Christ et même son histoire. Mais il ne suffit pas à l’homme créer à l’image de Dieu que de connaître le nom où l’histoire de Jésus Christ. Jésus Christ n’est pas venu sur la terre pour vivre comme nous. Il avait une mission, celle de sauver l’homme du péché, de la mort, et de l’enfer. Il n’est pas venu pour lui-même mais pour nous. Il est venu pour que nous croyions en lui et que nous soyons sauvés. Jésus Christ est le Fils de Dieu qui a prit la nature humaine afin d’accomplir en lui le salut de l’homme.

L’ancienne alliance
Regardons un peu le plan de Dieu pour notre salut. Ceci a commencé dans l’ancienne alliance que Dieu avait faite avec Abraham et qui s’est confirmée par Moise. Dieu ayant choisi Israël comme une nation particulière pour se faire révéler au monde, il les a donné des lois à suivre pour garder cette relation entre ce peuple et lui. Dieu ensuite a envoyé des prophètes pour proposée son salut à Israël. Il a donné des moyens à ce peuple de se sanctifier, par des sacrifices et des holocaustes pour enlever les pêchés et pour la purification. C’est par le sang des victimes, soit des moutons, des chèvres, des agneaux que le pécheur était pardonné de ses offenses. Et à chaque fois qu’on péchait, on devait être racheté par le sang versé des animaux, un rite que présidaient les prêtres Juifs de la tribu de Lévi . Mais ces sacrifices n’étaient pas agréables à Dieu parce qu’elles n’avaient pas la pleine puissance d’enlever entièrement toutes les fautes. (Hébreux 10 :4) Ça ne rendait pas ses pratiquants justes puisqu’ils étaient incapables de remplir entièrement toutes les exigences de la loi. Mais Dieu préparait seulement la place à la nouvelle alliance que venait établir son Fils, pas seulement pour les Juifs mais pour tous les hommes sur la terre..

L’histoire de Jésus
Jésus Christ est celui que Dieu a envoyé pour sauver le monde. Jésus a été conçu par l’Esprit Saint dans le ventre de la Vierge Marie. Cette femme, Marie, était vierge et était accordée en mariage à Joseph, l’un des descendants du roi David. Israël n’avait plus de roi en ce temps puisque c’était des Romains qui dirigeait leur pays. Marie a reçu le message de la conception de Jésus par un ange, Gabriel, et a accepté de porter cet enfant (Luc 1 :26 – 38). Joseph, quant a lui a accepté d’adopter cet enfant de sa femme et ainsi lui a fait entrer dans la généalogie de David, de Jacob, d’Abraham, de Noé, d’Adam et ainsi de l’homme.
C’est ainsi que Jésus est devenu homme et a prit notre nature humaine (Jean 1 :14). Il a vécu parmi nous ; il a connu nos souffrances et nos joies, il a été tenté par le mal mais n’a pas commis de péché. Il a été faible mais il ne s’est jamais découragé. Jésus savait qu’il était venu pour révéler l’amour de Dieu pour les hommes. Il fera cela en donnant sa vie pour nous. Mais avant, il nous a fait connaître le cœur de Dieu qu’il appelait Père et qu’il nous a appris à le prier ainsi. Il nous a fait connaître les mystères du royaume de Dieu. Il nous a enseigné et nous a montré ce que Dieu attendait de nous. Jésus passait son temps à faire le bien (Actes 10 :38). Il guérissait les malades, il chassait les démons, il délivrait les possédés. Jésus a ouvert les yeux des aveugles (Jean 9), il a purifié les lépreux, il a fait marcher les paralytiques. Il a ramené les morts à la vie (Mac 5 :39-43). Il a pardonné les pécheurs, Jésus nous a aimés.
Puisque c’était par le sang versé que Dieu pardonnait les péchés, Jésus s’est offert comme l’agneau de Dieu qui enlève le pêché du monde (Jean 1 :29). Il est le sacrifice parfait et agréable à Dieu (Psaume 40 :6-8). Il a donné sa vie une fois pour toute pour le salut du monde. Jésus est mort cloué sur une croix. Il a été trahi par l’un de ses disciples, Judas et fut arrêté, jugé et condamné à mort par le gouverneur Pilate à la demande des chefs des prêtres Juifs. Il fut flagellé, couronné d’épines et crucifié entre deux bandits. Il mourut et fut enseveli.
Quelque chose d’extraordinaire se passa le troisième jour après sa mort. Il fut ressuscité des morts détruisant ainsi la mort et celui qui détenait la puissance de la mort, le diable (Hébreux 2 : 14). Apres avoir laissé des consignes à ses disciples, Jésus monta au ciel et prit sa place à la droit du Père où il intercède pour nous. Il envoya la promesse du Père, l’Esprit Saint, qui descendit sur ses disciples le jour de la Pentecôte et qui les emmena à témoigner partout de l’évangile. L’annonce de l’évangile devient alors l’annonce de la personne de Jésus Christ ; de sa vie, sa mort et sa résurrection. Jésus aussi avait promis à ses disciples qu’il reviendra une seconde fois, pas comme il était venu avant, mais dans sa gloire pour juger le monde et sauver ceux qui auront cru en lui.

Le salut de Dieu
Voici en quelques mots la vie et la mission de Jésus Christ. Nous devons actualiser ce message dans nos vies. Comme on a vue plus tôt, la mission de Jésus Christ ne s’est pas faite pour elle-même, ni pour Jésus lui-même mais pour les hommes qui ont été séparés de Dieu à cause de leurs péchés. Pour que l’homme soit réconcilié à Dieu, il lui faut impérativement recevoir Jésus Christ dans sa vie comme son sauveur. Voici la condition que Dieu pose à l’homme avant de lui sauver. Jadis à Adam et Eve, il avait défendu de manger les fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Adam et Eve ne l’ont pas fait confiance croyant que Dieu leur cachait quelque chose de bon et ils l’ont désobéi. Nous devons faire confiance à Dieu parce qu’il ne peut pas nous avoir crée pour nous interdire les bonnes choses, ni pour nous faire souffrir ou pour nous détruire. On comprends dans le premier chapitre du livre de la Genèse que l’univers entier a été crée pour l’homme. Et en plus, l’homme a été crée à l’image de Dieu. Par ceci, on peut être sûre que Dieu nous aime. Comme nous nous sommes séparés de lui par notre péché, il a fini par trouver un moyen pour nous sauver. Car rien n’est impossible à Dieu (Luc 1 :37). Et de quelle manière il l’a fait. En donnant son Fils Jésus Christ au monde. Par sa naissance, sa vie, sa passion, sa mort, son enterrement, sa résurrection et son ascension au ciel, Jésus Christ a remplit toutes les conditions que Dieu exigeait afin de sauver l’homme.

Jésus Christ le sauveur de l’homme
Résumons et comprenons mieux l’implication de ce que nous disons. L’homme est séparé de Dieu à cause de son péché. Par sa propre force et par tous les biens qu’il peut faire, il n’arrive toujours pas à plaire à Dieu. Il n’y avait aucun moyen pour que l’homme soit sauvé. La loi, les sacrifices et les bonnes actions de l’homme n’étaient pas suffisants parce que le prix du rachat de l’homme était très cher. Même la mort des prophètes où les interventions des anges n’ont pas réussi à résoudre ce problème. Alors Dieu est allé plus loin qu’on n’osait imaginer. Il a sacrifié son Fils unique Jésus Christ pour sauver l’homme. Il aimait son Fils, et il a vu que seul le sacrifice de son Fils pouvait lui plaire. Parce que l’amour qu’il a pour son Fils était plus fort que toute chose. Le sacrifice de Jésus Christ sur la croix du calvaire (Jean 19 :30) était la plus parfaite qui soit pour pardonner les péchés, pour détruire la mort, pour sauver les hommes de la punition éternelle. Le sacrifice de Jésus était agréable à Dieu parce qu’il remplissait toute la justice de Dieu.
C’est à cause du péché que la mort est entrée dans le monde. C’est le pêché qui est responsable de la mort et nous mourrons parce que nous avons pêché (Romains 5 :12). Tout homme qui a péché doit mourir. Mais par sa mort sur la croix, Jésus a prit en lui tous nos péchés et est mort à notre place. Il est mort pour que chaque personne qui croit en lui voie ses péchés pardonnés et sa mort anéantie. Dieu n’exigera plus la mort du pécheur car Jésus est mort pour lui. C’est en Adam que meurent tous les hommes mais c’est dans le Christ que tous les hommes vivront (1 Corinthiens 15 :22). Ce n’est pas nous qui l’avons voulu ainsi, mais Dieu qui veut que les hommes soient sauvés par Jésus, son Fils. C’est pourquoi il est impératif de recevoir Jésus Christ dans sa vie pour être sauvé parce que nos péchés ne peuvent pas être pardonnés si ce n’est par le sang de Jésus. Son sacrifice est complet et parfait parce qu’il peut sauver tous les hommes, hommes et femmes, petits et grands, riches et pauvres, Juifs et Païens, bons et mauvais de toute génération. Jésus a donné sa vie une fois pour toute pour sauver l’humanité du passé, présent et futur.

Recevoir Jésus Christ dans sa vie
Ce salut que Dieu nous donne à travers son Fils est gratuit et accessible à tous. Ce salut est disponible mais il y a une condition toute simple pour l’accueillir. C’est personnel et individuel. Nous obtenons ce salut par la foi en Dieu en recevant Jésus Christ dans notre vie comme Seigneur et Sauveur. Dieu se propose et ne force pas les gens. Il avait fait confiance à Adam et Eve et ils étaient libres de l’obéir ou pas. Aujourd’hui la condition qu’il met devant nous pour notre salut est que nous recevions Jésus Christ dans notre vie. On n’a pas a demandé pourquoi Dieu veut nous sauver seulement par son Fils. Il a décidé ainsi parce qu’il sait que c’est le seul moyen par lequel l’homme peut être sauvé. Nous devons alors lui faire confiance et recevoir Jésus Christ dans nos vies. Jésus Christ ne viendra pas nous sauver si nous ne l’invitions pas à entrer dans nos cœurs. Il dit qu’il se tient a la porte et frappe et si quelqu’un entende sa voix et lui ouvre sa porte, il entrera chez lui et mangera avec lui (Apocalypse 3:20). Mais il ne peut pas entrer sans qu’on l’ait ouvert la porte. Jésus se propose, il ne s’impose pas. C’est à nous alors de rejouer le rôle d’Adam. On se dit souvent que si on était Adam, on n’aurait pas mangé le fruit de l’arbre. Désormais, on a la possibilité de refaire cette histoire quand Dieu nous donne son salut par Jésus Christ. L’allons-nous lui faire confiance et recevoir Jésus Christ dans notre vie où l’allons nous le désobéi et rejeter Jésus Christ comme l’avait fait Adam et Eve ?

Etre né de nouveau
Recevoir Jésus Christ est la meilleure chose qui peut arriver à un homme. Plus que d’avoir l’argent, des voitures, une belle femme, un mari riche et beau, des enfants, d’aller en Europe ou en Amérique. Un jeune australien a chanté que l’amour de Dieu était mieux que la vie (Better than Life, Hope, Hillsong ). David l’avait déjà dit dans les Psaumes. Et c’est ce que vous diront les chrétiens nés de nouveau. Etre né de nouveaux ce n’est pas appartenir à une église particulière mais à recevoir d’une manière radicale Jésus Christ dans sa vie. Nous sommes nés de la chair et donc, nous ne pourrions pas accéder à la vie divine parce que nous avions péché. Mais ceux qui reçoivent Jésus Christ dans leurs vies, sont nés de nouveau. Ils sont donc nés de l’Esprit de Dieu. Lorsqu’on est né de nouveau, Jésus, qui est Fils de Dieu, qui à la vie de Dieu, nous donne la puissance de devenir fils et filles de Dieu comme lui, et nous pourrons alors avoir la vie éternelle (Jean 1:12,13 ; Jean 3 :3).

Les disciples de Jésus
Et lorsqu’on est né de nouveau, qu’on devient enfant de Dieu en acceptant Jésus dans notre vie, on devient alors des disciples du Christ. Jésus devient notre Maître et on se doit de l’obéir. Car Jésus est mort pour tous pour que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes mais pour lui qui est mort pour eux et est ressuscité (II Corinthiens 5:15). Avant de partir au ciel, Jésus a laissé un commandement à ses disciples, un seul commandement et le plus beau, c’est de nous aimés les un les autres comme il nous a aimé (Jean 13:34). : « Je vous donne un nouveau commandement, Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé.». L’amour pour le prochain est la marque des disciples du Seigneur. Lorsque tu reçois Jésus dans ta vie, tu es guidé par l’Esprit Saint qui te conseille et te montre comment marcher selon la volonté de Dieu. On ne peut pas recevoir Jésus Christ dans sa vie et demeurer le même. Il doit avoir une transformation dans notre vie. Puisqu’on est né de Dieu, on ne peut plus vivre selon la chair. On aura alors deux natures jusqu’à notre mort quand nous enlèverons ce corps de chair pour être vêtu du corps du Ressuscité. Nos avons à présent un corps charnel et un corps spirituel. Et les deux s’opposent. La chair est contre l’Esprit et l’Esprit est contre les œuvres de la chair. Ceux qui marchent selon les désirs de la chair n’hériteront pas le royaume de Dieu (Galates 5:17,21). Les enfants de Dieu sont nés de l’Esprit de Dieu et ils marchent selon l’Esprit. Ils adorent Dieu en esprit et en vérité. En vérité ça veut dire que pas seulement faire croire aux autres qu’on a reçu Jésus ou simplement aller à la messe, mais qu’on suive Jésus en portant notre croix, en gardant ses commandements dans la sincérité de notre cœur.

La raison de vivre
Le projet que Dieu avait pour l’homme demeure toujours. Dieu a réparée le mal que avaient fait Adam et Eve par l’obéissance de son Fils, Jésus Christ. Ce projet, comme nous avons vu déjà est que nous vivions pour toujours dans la vie de Dieu. On a vu que le but de notre vie humaine était d’acquérir la vie éternelle. C’est déjà une réponse à ceux qui désespèrent de leurs vies, qui cherchent la raison pour laquelle ils vivent. Ceux qui sont déprimés, qui n’arrivent pas a trouvé le bonheur sur la terre, ceux qui se suicident, ou qui trouvent que la vie n’a pas de sens. Aujourd’hui sachons que notre vie a un sens, on a une raison de vivre, notre vie sur la terre a un but, on a été crée sur la terre pour aller au ciel.
La gloire est notre héritage
Notre destin c’est la vie éternelle en Dieu. Notre destin c’est d’être vêtu de la gloire de Dieu. Nous ne sommes pas complets dans notre vie humaine. Le comble de l’être humain est d’avoir la vie divine. C’est cela notre bonheur, notre joie, notre satisfaction ; d’être comme lui car nous le verrons tel qu’il est, face-à-face (1 Jean 3 :2). Dieu est bon et il a un plan merveilleux pour nous car la gloire qui va être révélé en nous sera bien plus qu’on aurait imaginé. Car aucun œil n’a vu, ni oreille entendue, aucun cœur n’a songé ce que Dieu à préparé pour ceux qui l’aiment (I Corinthiens 2 :9). La gloire de Dieu est immense nous ne pouvons pas la sondée. On s’émerveille déjà sur la terre de son immense beauté et sa puissance dans les eaux, dans le soleil et la lune, en contemplant la beauté du ciel, dans une nuit étoilée, dans les forets, les déserts, les animaux, les plantes, dans les merveilles du monde. Mais la gloire de Dieu dépassera tous ce que nous aurons connu et c’est dans cette gloire que nous sommes appelés à y entrer. Nous avons été crée pour ça, pour être couvert de la gloire de Dieu.

Qu’est-ce qu’il faut faire ?
En sachant cela, que notre destin dans la vie sur terre est d’accéder au paradis, notre objectif alors doit être de tout faire pour que notre destin s’accomplisse. Il ne faudrait pas que les choses de la terre nous privent de notre but. Et le commandement que Dieu donne à tout homme sur la terre pour qu’il soit justifié et qu’il ait la possibilité d’être glorifié, c’est recevoir Jésus Christ dans sa vie par le baptême au nom du Père, Fils et Esprit Saint (Matthieu 28 :19). Recevoir Jésus Christ dans sa vie signifie qu’il devient notre Seigneur et Maître alors nous devons lui obéir. Et Jean résume alors ce que nous devons faire pour avoir la vie éternelle, c’est de croire en le nom de Jésus Christ, le Fils de Dieu et de nous aimés les uns les autres (1 Jean 3 :23). Jésus Christ lui-même dira que la vie éternelle consiste à connaître l’unique et vrai Dieu et Jésus Christ qu’il a envoyé (Jean 17 :3). Comment connaît-on le vrai Dieu ? On le connaît par Jésus Christ, son Fils car Dieu a dit à propos de Jésus « ceci est mon Fils, écoutez-le» (Luc 9 :35). L’écouter c’est le recevoir comme Sauveur et Seigneur. Voila ce qu’est appelé à faire celui qui veut que le projet de Dieu se réalise dans sa vie.

Les mensonges du diable
Il ne faut pas que nous nous laissions séduire par les vanités du monde qui ont été plantées par notre ennemie le diable pour nous détourner de notre destin (1 Pierre 5 :8). Les séductions de la vie, les désirs de la chair, les désirs des yeux, et l’orgueil de la vie (1 Jean 2 :16) sont des tentations qu’on s’en soumets la plupart des temps et qui nous éloignent de notre but. Le diable connaissait la gloire de Dieu lorsqu’il était encore Lucifer, l’ange de Dieu. Mais le mal était dans son cœur et il voulait prendre la place de Dieu. Il avait fait une erreur, comme nous d’ailleurs par Adam et Eve. Dieu est Dieu et personne ne peut prendre sa place puisque personne d’autre ne peut être Dieu que Dieu lui-même. Dieu peut donner sa gloire à d’autres, comme ses anges qui sont très puissants (Apocalypse 10 :1). Malgré leur gloire, ils ne peuvent pas rivalisé avec Dieu parce qu’ils ne sont pas Dieu. Dieu, dans son amour les a crée comme il nous à crée. Dieu les a donné la gloire mais leur gloire n’est rien comparable à la gloire de Dieu puisque Dieu lui-même est la gloire. Mais voila ce Lucifer qui convoitait la place de Dieu s’est vu projeter sur la terre avec ses anges (Apocalypse 12 :7-9). Ayant toujours son mauvais cœur et sachant qu’il ne peut plus se racheter et qu’il avait qu’un petit temps, il fait tout pour que nous les hommes, nous n’entrons pas dans la gloire de Dieu. Lui, le père du mensonge nous trompe en nous faisant croire que faire le mal est bon pour nous. Il fait tout ce qu’il peut pour nous bloquer le chemin vers le paradis.

Porter sa croix
Peu importe les séductions du diable, il y a toujours des hommes qui auront compris sa malice. Ces gens ont cherché a donné un sens à leurs vies et lorsqu’ils ont écouté l’évangile, ils ont compris alors pourquoi ils existaient. Ils ont donné leurs vies à Jésus et fortifié par l’Esprit Saint, ils ont réussir et réussissent toujours partout dans le monde à vivre comme leur Maître Jésus Christ souhaite. Certains ont abandonnés leurs familles, leurs amis, leurs bien-aimés, leurs pays, leur travail, leurs études, leur argent, leurs plaisirs, leurs conforts, leurs libertés et leurs joies parce qu’ils ont compris que la gloire éternelle qui attend celui qui donne sa vie à Jésus était incomparable a la jouissance ou les plaisirs temporelles de ce monde ci. Ils ont porté leurs croix, ils ont embrasé la souffrance, la pauvreté, et même la mort à cause de l’évangile Parce qu’un jour nous allons mourir et pour un chrétien, la mort devient une délivrance puisqu’il cessera le travaille qu’il faisait pour le royaume et lui-même entrera dans ce royaume. Il connaîtra alors sa récompense qui n’est même pas une récompense parce qu’il n’aura rien mérité de son salut. C’est un don gratuit de Dieu, la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur (Romains 6 :23).

L’un est sauvé, l’autre ne l’est pas
Considérez deux hommes qui vivent sur la terre. L’un est chrétien né de nouveau, l’autre ne l’est pas. Le premier choisit de garder les commandements de Dieu mais l’autre fait le mal. Le premier fait tout pour s’abstenir du pêché, l’autre commet le pêché délibérément et est assez fier de ses actes. Le premier prend le temps de prier, d’aller évangéliser, l’autre passe son temps a boire dans les bars, a volé, a jouir de sa vie avec les femmes. Un jour les deux meurent et ils se retrouvent devant Dieu. Le premier est sauvé par sa foi en Christ et pour avoir gardé ses commandements. Il entre au paradis, son corps est transformé et il est couvert de gloire. L’autre avait rejeté le Christ et il faisait le mal. Alors il n’y avait aucun moyen pour qu’il soit sauvé car en dehors de Jésus, il n’y ait pas de salut. Le mal qu’il avait commit se retourne contre lui et il va devoir passer l’éternité en enfer. Mais alors à quoi bon avaient servir toutes ses jouissances sur la terre ? Etait-ce pour finir dans le feu ? A quoi sert-il à un homme de gagner le monde entier si ce n’est que pour perdre son âme ? (Matthieu 16 :26, Mac 8 :36) Si nous aurons tout dans ce monde rien que pour perdre notre âme après, ça ne vaut pas la peine. Puisqu’on aurait raté la vraie vie qui commence justement après notre mort, mais qui se prépare dès ici-bas.

Notre place est au ciel
Mais ce qui est vrai c’est que Dieu nous aime et il ne veut pas que personne d’entre nous périsse. Il a une place pour chacun de nous dans son paradis. Tu as ta place là-bas. Cette place est réservée pour toi seul. Ce n’est pas la place de ton voisin mais ta place, et Jésus attend que tu viennes la possédée. Il a dit qu’il partait au ciel pour nous préparer une place et il reviendra nous prendre pour nous emmener avec lui pour que là où il est, nous soyons aussi (Jean 14 :2,3). Ta maison n’est pas ta place, Douala n’est pas ta place, le Cameroun n’est pas ta place, l’Afrique n’est pas ta place, la terre n’est pas ta place; ta place est au ciel où personne ne pourra te chasser comme on chasse les gens de leurs maisons et de leur terrain à Douala.

Le Ressuscité nous ressuscitera
L’évangile est la plus bonne nouvelle qui est prêchée depuis deux mille ans. Elle est au-dessus de tout parce que c’est par elle que Dieu sauve les hommes. La raison de notre existence ce n’est pas de manger, de boire, d’aller à l’école, de travailler, d’avoir des relations sexuelles, de se marier, d’avoir des enfants, de voyager, de devenir des stars. La raison de notre existence est d’obtenir la vie éternelle. Et cette vie éternelle est obtenue qu’en recevant Jésus Christ dans sa vie car lui seul est le chemin, la vérité et la vie (Jean 14 :6). En croyant en lui, lorsque nous serons morts, il nous ressuscitera alors à la vie. Lui seul a cette puissance de ramener les morts à la vie car c’est lui seul qui est mort et est ressuscité. Il détient les clés de la mort et du séjour des morts. Il ouvre et personne ne peut fermer, il ferme et personne ne peut ouvrir (Apocalypse 3 :7). Il ouvrira la porte de la mort à ceux qui auront cru en lui. Alors ils entreront dans la vie et ils auront réalisé leur destin.

Invitation à recevoir Jésus Christ dans sa vie
Je vous invite alors en cet instant à invité le Christ dans vos vies pour ceux qui ne l’ont pas encore fait et pour nous qui voulons réaffirmé notre engagement dans le Seigneur. Ce que on va faire là n’est pas pour rire parce que ça serait la plus grave décision que vous aurez prit dans votre vie. Ceci changera votre vie et ça vous fera entrer dans le projet de Dieu pour vous. C’est une nouvelle naissance puisqu’on aura compris la raison pour laquelle nous vivons. Nous vivons pour recevoir Jésus dans notre vie et ainsi avoir la vie éternelle.

Nous prions :
Seigneur Jésus Christ, tu es le Fils de Dieu qui a été envoyé dans le monde pour sauver les hommes, moi y compris. Par l’évangile j’ai entendu et j’ai cru à la bonne nouvelle de ta naissance, ta vie, ta passion, ta mort, ton enterrement, ta résurrection, ton ascension, tout cela pour notre salut. Aujourd’hui je te reçois dans ma vie comme Seigneur, Sauveur et Maître. Je me repens de tous mes péchés. Je te prie de me pardonner et d’enlever tous mes péchés par ton sang versé sur la croix. Je veux te suivre Jésus, alors viens habité dans mon cœur. Donne-moi la force de faire ta volonté. Remplis moi de l’Esprit Saint qui est le don que tu donnes à tous ceux qui croient en ton nom. Que ton Esprit me soutienne pour que je témoigne de toi par mes actes et mes paroles. Protège et dirige moi et que tes anges campent autour d moi. Ai pitié de moi et réalise en moi ton projet pour lequel tu m’as crée. Traverse le passage de la mort avec moi et ressuscite moi à la vie éternelle avec toi dans le Royaume de ton Père, Dieu tout-puissant. Revêt-moi de ta gloire pour toujours et rend moi heureux pour l’éternité en ta présence. C’est à toi, Jésus que je prie en qui je crois et en qui je donne ma vie aujourd’hui. Jésus Christ, le Fils de Dieu, mon Sauveur et mon Seigneur. Merci Seigneur Jésus de m’avoir sauvé et donne moi ta grâce en abondance pour vivre cette nouvelle vie. Et surtout, soit toujours avec moi. Je mets ma confiance en ton nom. Merci mon Dieu de m’avoir donné Jésus Christ ton Fils, comme mon Sauveur. Amen.

Suivre Jésus
Maintenant que vous avez donné votre vie au Christ, il faut le suivre d’une manière radicale car il est devenu votre Maître. Il faut aller à la messe les dimanches, il faut recevoir les sacrements qu’il nous donne par son église, le baptême, la communion, la confirmation, la pénitence. Il faut aussi parler à Jésus chaque jour dans la prière et l’écouter dans sa parole et en lisant la Bible. Il faut obéir à ses aux commandements et aimer son prochain comme soi-même. Il faut témoigner de sa foi. Car Jésus a dit que quiconque aura honte de parler de lui ici-bas, lui à son tour aura honte de celui-là lorsqu’il reviendra dans sa gloire en compagnie de ses anges (Mac 8 :38). Voila plus au moins comment l’on s’engage à suivre Jésus.

La garantie du chrétien
Donner sa vie au Christ ne signifie pas qu’on n’aura plus de problème. La garantie qu’on a à suivre Jésus c’est la vie éternelle. On choisi de faire confiance à Dieu, même si on ne réussisse pas à ses examens, on ne trouve pas de travail, ou on n’a pas d’argent. On sait que Jésus est avec nous. Si on croit en Jésus Christ qui est le Oui de Dieu, alors toutes les promesses de Dieu seront oui pour nous (I Corinthiens 1 : 19-20). Les promesses que Dieu avait fait à l’homme qui ont été anéanties par notre désobéissance se réalisent en Jésus Christ. La vie est dure mais avec Jésus on vaincra même s’il faut passer par la souffrance, on n’aura pas peur parce que comme. Paul l’apôtre, nous aussi sommes persuadés que notre souffrance pour l’évangile qui est pour un temps seulement est légère et n’est rien face au poids de la gloire éternelle qui nous attend au ciel (II Corinthiens 4 :17).
Merci d’avoir écouter ces paroles, ce n’était pas très raffiné ni approfondie mais ce qui est essentiel ce que vous compreniez le message du salut. Tachez vous aussi de le transmettre à d’autres car le salut de Dieu est pour tous les hommes. Sachez que vous n’êtes pas seul dans votre parcours. Il y a des millions des chrétiens partout dans le monde qui prennent le même chemin que vous avez prit. Et on est nombreux même si dans ton quartier tu peux te retrouver seul. Ne désespères pas car tu as prit la bonne décision. Fais toujours confiance au Seigneur. Laisse-toi être dirigé par l’Esprit Saint et soit sincère et humble dans ton cœur en suivant le Seigneur. Tu es obligé de faire des efforts pour faire la volonté de Dieu et pour ne pas tomber dans le péché. Mais sache que ce n’est pas à cause de tes efforts que tu seras sauvé mais par la miséricorde infinie de Dieu. Garde ta foi jusqu’à la fin et tu seras sauvé.
N’ai pas peur de suivre Dieu. Dieu nous a donné la vie éternelle et cette vie se trouve en son Fils, Jésus Christ notre Seigneur (1 Jean 5 :11).
Je vous dis au revoir et « On est ensemble » sur ce chemin de la vie. Si on ne se voit plus encore sur cette terre, on se verra au ciel par la grâce de Dieu. Par Jésus Christ notre grand Sauveur et Seigneur. Amen.

Ecrit par Newmeli Margaret pour le compte de la Saviour of the World Ministries.
Inspiré du message de l’Abbé Hervé-Marie sur la « Nouvelle Naissance » dans sa Campagne d’Evangélisation.