Thursday, December 13, 2012

UNE AUTRE DIMENSION - PRELUDE: ALAN, NOAH, ZACH ET RYAN

Lisez le CHAPITRE 1 sur http://newmeli.blogspot.com/2013/01/une-autre-dimension-chapitre-1-la.html

Dans la ville d'Eden vivaient quatre adolescents qui étaient les meilleurs amis du monde. Ils étaient exceptionnels en raison de leurs rêves extravagants. La passion d'Alan était les étoiles et les voyages dans l'espace, Noah rêvait de ses super héros, Zach désirait se mesurer à l'homme le plus fort du monde et Ryan voulait rencontrer le Tout-Puissant.

C'étaient des enfants des temps modernes; faites leur confiance lorsqu’il s’agit de la science fiction, la technologie, l'espace, les bandes dessinées et les dessins animés. Ils passaient leur temps et dépensaient leur argent sur ces choses ; même s’ils devaient rester sans manger à l'école. Ils vivaient dans le même quartier, fréquentaient la même école et se trouvaient partout ensemble. La nuit, ils se réunissaient sur le toit de la maison d'Alan pour raconter des aventures fantastiques et imaginaires. En contemplant les étoiles, ils priaient avec ferveur et attendaient patiemment l'accomplissement de leurs rêves.

Un vaisseau spatial, JOEL XL, devait être lancé à partir de cette ville. Comme les quatre amis en parlaient tous les jours, Noah est venue avec une idée. Elle a proposé qu'ils se faufilent dans le vaisseau spatial, s’y cachent jusqu'à ce qu'il soit lancé. Ils se sont tous mis d'accord puisqu’ils ont vu que c'était leur seule chance de se rendre à l'espace. Ils ont rassemblé leurs affaires et se sont préparés pour le voyage. Puisque son père travaillait au centre d'astronomie, Alan a réussi à obtenir quatre bouteilles d'air à partir de là. Noah s’est chargée des vivres tandis que Zach et Ryan ont monté un plan pour leur percée.

Le jour du lancement, ils ont fait irruption dans la base de l'astronomie et se sont installés dans le vaisseau spatial. Ryan était le génie à qui les portes n’ont donné aucune résistance. Et c'est ainsi que ces quatre amis se sont retrouvés dans le troisième compartiment du vaisseau spatial au compte à rebours. Plein d'attente, ils sont restés là tranquillement jusqu’à l'heure H. Lorsque vint l’heure, JOEL XL fut lancé et ces enfants se sont dirigés vers l'espace.

Ils restèrent silencieusement assis jusqu'à ce que JOEL XL atteigne la stabilité hors de l'atmosphère terrestre. Après quelques minutes de peur et d'anticipation, ils se sont levés et ont regardé à travers la vitre transparente. Là, c’était le comble. Quel spectacle merveilleux! Alan, Noah, Ryan et Zach étaient stupéfaits de contempler le mystère qui était l'espace.

Ils ont fait une erreur néanmoins. Ils ne se sont pas renseignés sur les étapes de mouvement de la navette. La mission de JOEL XL était de fournir à la station spatiale VEX M21 des matériaux de construction. Elle n'avait pas à suivre un simple parcours. Elle devait faire un détour à mi-chemin. Elle devait d’abord aller vers Jupiter et ensuite revenir à la position de la station spatiale. Ce que nos amis ne savaient pas était que le compartiment où ils se trouvaient allait être découpé lorsque la navette ferait ce détour.

Près de Jupiter effectivement, le petit compartiment fut dissocié du vaisseau principal et suivi son propre chemin vers l'espace inconnu. Réalisant cet état des choses, ces gars ont cédé place à la panique et craint que tout était perdu. Mais Ryan, avec des paroles de foi, les a rassurés et ils étaient fortifiés pour faire face à leur situation avec courage.

Noah: « Au moins, nous avons vu l'espace et comme nous nous sommes convenus, nous acceptons les conséquences de notre action. »
Alan: « N'est-il pas mieux de finir ainsi ; après avoir atteint l’endroit où nous avions toujours voulu être? »
Zach: « Qui parle de fin quand nous ne sommes qu'au début ? »
Ryan: « Ne regardons-nous pas toujours le ciel lorsque nous Lui prions? C'est maintenant ou jamais les amis, mettons-Le à l’épreuve. »

Ils se sont tenus par la main, fermèrent leurs yeux et priaient. Lorsqu’-ils priaient, un météore s’est avancé à grande vitesse et s’est écrasé sur la capsule. L'impact a été si grand que la capsule s’est éventrée, les projetant dans l'espace extra atmosphérique. Dans cet état d'instabilité, ils ont réussi encore à se tenir par la main et à former un cercle.

Ils se regardèrent avec un grand sourire. Ce qu'ils expérimentaient était ce qu'ils avaient l'habitude de parler presque tous les soirs: flotter dans l'espace. Ils sont restés dans cette position pendant quelques secondes. Comme ils savouraient l'unicité de cette heure, un éclat lumineux venant de loin les accabla et les emmena dans le néant ...

L’effet désagréable de l'eau éclaboussée sur un dormeur les réveilla du coma. Lorsqu’ils se sont levés, ils se trouvaient dans un champ beau et grand avec des belles maisons à l'arrière-plan. Ils savaient que ce n'était pas la Terre mais encore, quelque chose semblait familière. Et ils étaient stupéfaits lorsqu’ils se sont retournés pour voir que celui qui se tenait derrière eux était en effet... 1 2 3

1. Où sont Zach, Alan, Noah et Ryan? Comment ont-ils survécu à l'accident? Qui se tient derrière eux? Trouvez les réponses et plus encore dans Une Autre Dimension Chapitre 1: A la Rencontre de Denver et ses Amis.

2. A propos du chapitre 1. ‘Lui et Alan fermèrent leurs yeux pour vérifier s’ils rêvaient ou pas. Mais Noah ne leur laissaient pas gâcher cet événement miraculeux. Noah: « Arrêtez les gars, ne doutez pas ce que vous voyez. Nos rêves sont devenus réalité. Rappelez-vous de la lumière, flotter dans l'espace et notre prière.’

3. AUX ASSOCIES
En lisant cette œuvre, vous êtes devenu mon associé. Associé, fais le circuler et amène nous à Hollywood par un milliard de lecteurs. Aime, Commente et surtout : PARTAGE. Ensemble, nous sommes irrésistibles. Merci.
Les messages pour les associés se trouvent sur ces liens :
http://newmeli.blogspot.com/2012/08/nouveau-nouveau-nouveau-une-autre.html
http://newmeli.blogspot.com/2012/08/modalites-concernant-la-publication.html
http://newmeli.blogspot.com/2012/08/cest-imminent-une-autre-dimension.html





No comments:

Post a Comment